Prestations Mariage

prestations-mariage

Pourquoi êtes-vous photographe de mariage ?

Notre vie entière est guidée par un choix : celui de l’amour ou de la peur.

J’ai envie de raconter l’histoire de ceux qui ont fait le bon.

Comment définiriez-vous votre style ?

Je suis convaincu que le style d’un photographe est le fruit de sa vision de la vie et de ses valeurs, l’appareil photo n’étant qu’un outil qui permet d’enregistrer ce que l’on voit et ressent. J’ai toujours accordé une grande importance – sans ordre particulier – à l’altruisme, la sincérité, l’égalité, l’amour, l’honnêteté, et l’amitié. J’ai un fort penchant pour les philosophies orientales, qui m’amène à apprécier, étudier, et donc photographier, tout le spectre des émotions et des relations humaines. En ce sens, j’imagine que je suis – en toute modestie – plus proche de la photographie humaniste (Doisneau, Cartier-Bresson, Ronis… ) que d’autres courants, mais le cinéma, le grand reportage et la photographie de mode des années 80-90 sont aussi une grande source d’inspiration.

Bon d'accord. Mais ça intéresse qui votre travail ?

J’ai la chance de travailler avec des couples profondément humains, généreux, sensibles, et souvent un peu atypiques, voire carrément rock’n’roll. Parmi mes anciens clients, il y a d’ailleurs une large proportion d’artistes, et beaucoup de grands voyageurs.

En quoi votre approche est-elle différente ?

Je donne toujours la priorité à l’humain. Je ne fais pas les images pour moi, les concours photo ou les blogs de mariage, mais cherche avant tout à créer un reportage qui ressemblent aux mariés. A partir des discussions que j’ai avec eux l’année qui précède le mariage, et de ce que je vois et ressens le jour J, j’adapte sensiblement mon approche : de la prise de vue jusqu’au « final cut », en passant par mes choix techniques et le traitement des images. Je ne cherche pas forcément le « beau » ou le « sensationnel », mais le « vrai » et le « précieux » : je me vois comme un chasseur d’instants et un collectionneur de souvenirs.

Avec quel genre de budget avez-vous l'habitude de travailler ?

Le budget total de votre mariage ou le nombre d’invités n’a aucune incidence sur mes tarifs, qui démarrent à 2000€. Je travaille généralement avec des budgets photo entre 3000 et 5000€.

Vous êtes où ? Vous vous déplacez ?

Je suis basé à Sète dans l’Hérault, et travaille principalement en Provence et sur Paris. Je me déplace cependant n’importe où en France et à l’étranger si mon emploi du temps me le permet.

Quand et comment réserver ?

Il est préférable de me contacter au minimum 8-10 mois avant la date de votre événement. Une majorité de couples réservent sans rencontre préalable, je suis néanmoins ravi de vous voir en personne lorsque cela est possible. Si ça ne l’est pas, nous échangeons les principales informations par email et prévoyons si vous le souhaitez un rendez-vous sur Skype. Je vous enverrai plusieurs exemples de reportages réels ainsi que mes conditions générales et le moment venu, un devis à signer électroniquement. Si vous avez fait appel à une organisatrice de mariage, je traiterai directement avec elle les questions relatives à l’organisation ; sinon, je suis aussi là pour vous aider et vous conseiller si nécessaire. A partir du moment où vous réservez, je suis disponible par email pratiquement 7j/7.

vous faites des photos de groupes ?

Oui ! Si vous le souhaitez bien entendu. Cela fait partie des quelques petites choses que nous définissons ensemble avant le mariage. (mais quoi qu’il arrive rassurez-vous, je ne vous ferai pas subir le calvaire de poser niaisement pendant 1 heure. Promis juré.)

devons-nous vous fournir une liste de photos à réaliser ?

Non. Je suis bien entendu à votre écoute, et si vous avez des demandes particulières je serai ravi d’y répondre ; mais les listes de plusieurs dizaines de lignes (comme on en trouve sur certains blogs de mariage) ne sont pas nécessaires. Pour votre propre bien, je préfère avoir la liberté de pouvoir m’adapter aux événements.

vous faites autre chose que de la photo de mariage ?

La photographie de mariage occupe le plus clair de mon temps, mais je fais aussi du reportage événementiel et divers travaux de commande pour l’édition et les entreprises. Quand il me reste du temps, je fais des photos pour moi (que je montre rarement), qui m’aident à affiner ma vision et ma technique.